La Fête des morts nouvelle génération

En France, traditionnellement on a l’habitude de « pleurer nos morts », notamment à la Toussaint (1er novembre). Une journée dédiée à la mémoire de nos chers disparus où on va déposer un pot de chrysanthème sur leurs tombes. Alors que dans d’autres pays, ce sont des célébrations plus colorées et plus festives, comme c’est le cas notamment au Mexique avec le Dia De Los Muertos (inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO).
Les nouvelles générations dépoussièrent un peu ces anciennes traditions, en s’inspirant de ce Dia De Los Muertos mexicain (2 novembre). C’est une nouvelle façon de célébrer la mort, ou plutôt la vie, qui est au centre des festivités ce jour là. Et, pour célébrer ces êtres chers qui nous ont quitté, on garde les fleurs.  Le pouvoir symbolique des fleurs reste fort. En effet, elles symbolisent le lien entre les vivants et les morts. Alors, on oublie le traditionnel pot de chrysanthème et, on opte pour des fleurs de saison plus inattendues et des créations plus folles, joyeuses et colorées.
De mon coté, j’ai craqué pour les créations de La Joie des fleurs que je trouve jolies, colorées et originales  !

 

 

audrey

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *